Photos liées au tag 'Thiépval'

Voir toutes les photos
29 janvier 2014

YVES ROUZES

Rouzès Yves

Né en 1891 à Pleumeur Gautier dans les Côtes d'Armor, Yves ROUZES effectue son service militaire au 19e régiment d'infanterie depuis octobre 1913 lorsque la guerre éclate. Il quitte Brest avec son régiment le 8 aout 1914 en direction des Ardennes et participe à tous les combats de ce début de campagne.

Le 29 septembre 1914 dans la matinée, le 19e régiment d'infanterie doit participer à une attaque avec le 62e régiment d'infanterie ayant pour objectif la prise de Thiépval dans la Somme. Pour ce faire, un bataillon part d'Authuile, l'autre de Hamel pendant que le 3ème garde les ponts sur la rivière Ancre. Ignorant les positions exactes de l'ennemi, le régiment part au combat sous un bombardement et une fusillade incessante.

A la lisière du bois de Thiépval, Yves Rouzès, allongé sur le sol pour se protéger, tire sur l'ennemi. C'est à ce moment-là qu'il est frappé simultanément par un éclat d'obus au pied droit et par une balle entrée par le menton et ressortie sous l'omoplate gauche.

Ramené par ses camarades à Hamel ou il reçoit les premiers soins, il est évacué et soigné dans un hôpital de La Roche sur Yon en Vendée.
Après guérison, Yves Rouzès est affecté au 228e régiment d'artillerie et repart sur le front. Il est démobilisé le 5 juillet 1919.


Posté par loss à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


07 juillet 2008

PIERRE MARIE LE MAITRE

Pierre_Marie_LE_MAITRE__1

Pierre Marie LE MAITRE est né le 3 avril 1889 à Méllionnec dans les Côtes d'Armor. Soldat de la classe 1909, il effectue son service militaire au 19e régiment d'infanterie de Brest.

groupe_1911_1
Pierre Marie LE MAITRE(entouré en bleu) au sevice militaire 1911

Libéré des obligations militaire à l'été 1912, il rentre à Méllionnec et reprend son métier de cultivateur dans l'exploitation familiale. Il se marie puis surviens la guerre. Rappelé par le décret de mobilisation générale du 2 août 1914 il rejoint la caserne à Brest ou il écrit une lettre à son épouse (l'orthographe d'origine de cette lettre est conservé) :

" Brest le 7 aout 1914
Ma chère femme
Je vous écris deux ou trois mots pour vous dire que suis toujours en bonne santé en désirant que vous soyez de même en recevant ma lettre. Dieu merci.
Ma chère femme je vous dit que je suis toujours à Brest et on c’est pas quant est on partira. Jusqu’à présent on est tranquille. Le travail n’est dur mais on est forcé de resté quand même d’ici que l’ordre arrivera pour nous envoyez à la maison.
Prenez toujours du courage, il faut pas vous découragé car moi je ne fait pas.
Bien le bonjour de tout mon cœur ainsi qu’a tout la famille."

Affecté à la 7éme compagnie, 2éme bataillon du 19éme régiment d'infanterie, il part des ledemain et participe à tous les combats de ces premiers mois de guerre (Maissin, Lenharrée, Thiepval).
Pierre Marie LE MAITRE est tué au combat le 29 novembre 1914 à Thiepval dans la Somme, alors qu'il venait d'apprendre qu'il allait être papa. Son épouse, qui ne s'est jamais remariée, a élevé seule leur fils né en Janvier 1915.
Un grand merci à son petit fils Alain LE MAITRE pour ces documents et informations.

CertHommage_de_la_nation

 

 

Posté par loss à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :