01 février 2015

ENFIN UN PEU DE REPOS

Relevés dans la nuit du 8 au 9 octobre 1915, les survivants des 14 jours de combats de Tahure se regroupent à Perthes les Hurlus. Malgré leur fatigue, ils rejoignent à pied Somme-Tourbe. Puis ils sont dirigés sur un camp de repos situé entre Croix en Champagne et Auve. Après ces 12 kilomètres de marche, les hommes du 19e régiment d'infanterie s'aperçoivent que ce camp de repos n'en a que le nom. En fait, il s'agit d'un bois de sapin.

Témoignage d'Henri Calvez, lieutenant (1):

" Quelle désillusion à l'arrivée ! En réalité ce camp n'était constitué que par quelques petits bois de sapins de forme géométrique, si courants en Champagne pouilleuse, sans aucun abri installé. Réellement l'État-major exagérait ! Envoyer au repos dans de telles conditions des troupes qui venaient de combattre sans trêve pendant quatorze jours était un véritable crime. Le mécontentement des hommes était grand mais leur lassitude était telle qu'ils étaient incapables de la moindre réaction.
Tout le monde coucha sous la tente la première nuit. Mais dès le lendemain le système D entra en action. Le parc du génie le plus proche fut littéralement assailli par les corvées venues chercher de la tôle ondulée, des planches et du carton bitumé. Le personnel du parc fut vite débordé et les voitures de compagnie revinrent lourdement chargées. Tout le monde se mit aussitôt au travail et bien vite un village nègre s'éleva où le régiment put prendre enfin un repos bien gagné et attendre les renforts destinés à remplacer les pertes cruelles. "

Témoignage de Charles Perrin, lieutenant au 2e bataillon (1) :

" Le camp n'existait qu'à l'état de projet ; en arrivant nous trouvâmes la terre nue et force nous fut de monter des tentes pour avoir un abri pour la nuit, mais le bois, que n'avait encore souillé le séjour d'aucune troupe, était des plus pimpants, il faisait d'ail­leurs un temps admirable et durant une semaine nous goûtâmes de nouveau la douceur de vivre. "

Tahure campement

---------------------
(1) Ces deux témoignages sont extraits des Cahiers du 19e RI.

Posté par loss à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,