19 février 2014

LOUIS MARIE ROUAULT

Louis Marie ROUAULT est né le 9 mai 1888 au lieu-dit "Cabriens" à Saint Brandan dans les Côtes d'Armor ou ses parents sont agriculteurs. Il effectue son service militaire au 19e régiment d'infanterie de Brest du 8 octobre 1909 au 1er octobre 1911.

Louis Marie Rouault

Libéré des obligations militaires, il rentre à Lanfains ou il aide sa mère à tenir la ferme familiale. Rappelé à l'armée par la mobilisation générale, Louis Rouault rejoint la caserne de Brest dès le 3 aout 1914. Il rejoint le 19e régiment d'infanterie sur le front le 21 décembre 1914 et passe tout l'hiver dans le secteur d'Ovillers La Boisselle dans la Somme.
Début aout 1915, le régiment part pour la Champagne. Le 25 septembre 1915, l'armée française lance une grande offensive et attaque sur un front de 25 kilomètres. L'objectif du 19e RI est le village de Tahure. Cette journée est terrible et fait de nombreuses victimes, Louis Rouault à la chance d'en sortir indemne. Le 6 octobre, le 19e RI repart à l'assaut de Tahure qui n'a pu être conquis le 25 septembre. Ce jour-là, Louis a moins de chance, il est blessé au nez par un éclat d'obus.
Il est évacué sur l'hôpital temporaire n° 30 de Moulin dans l'Allier ou il est soigné pendant un mois, puis il est envoyé aux hospices civils de Lyon pour y finir sa convalescence. Le 21 janvier 1916, après sept jours de permission passés en famille, Louis Rouault rentre au dépôt et rejoins le 19e régiment d'infanterie au front le 2 mars 1916.
Après les tragiques journées de Verdun en avril 1916, l'été se passe dans le secteur de Berry au Bac et sa célèbre cote 108.
Mi-septembre 1916, malade, Louis est évacué pendant un mois. Il retrouve son régiment le 11 novembre près du fort de Vaux.
De nouveau évacué pour maladie en mars 1917, il est soigné à l'hôpital complémentaire n° 1 à Meaux en Seine et Marne et reviens au dépôt du 19e RI après sa convalescence le 21 avril 1917. Il est évacué une troisième fois pour entorse début octobre 1917 et passe un mois dans un dépôt d'éclopés avant de retrouver le 19e RI dans la forêt de Pinon non loin du Chemin des Dames.

Le 10 mars 1918, le régimenSecteur des combats du 19e RI fin mars 1918t est relevé pour aller au grand repos à Lagny sur Marne dans la région parisienne. Après dix jours de voyage, les hommes goutent à un repos bien mérité mais qui sera de courte durée. Trois jours après son arrivée, le 19e régiment d'infanterie est mis en alerte et envoyé d'urgence dans le secteur de Roye dans la Somme ou il doit venir au secours des troupes britanniques enfoncées par poussée allemande de l'offensive "Michaël". C'est au cours de ces combats que Louis Marie Rouault est fait prisonnier le 26 mars 1918 à Roye. Interné au camp de Soltau en Allemagne, il rentre en France le 2 décembre 1918 et bénéficie d'un mois de permission du 19 décembre au 10 janvier 1919. Muté au 71e régiment d'infanterie de Saint Brieuc le 18 février, il est démobilisé le 22 mars 1919.

Louis Marie Rouault se marie en 1920 avec Mélanie Joly et aura trois enfants. Après avoir tenu un café à Lanfains dans les Côtes d'Armor, il exerce différents métier dont agent de maintenance à la SNCF. En 1928, il quitte la Bretagne et exploite une ferme dans l'Eure et Loir puis dans l'Orne ou il décède le 6 février 1952 à l'âge de 64 ans.

Posté par loss à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]