22 janvier 2012

HAUDAINVILLE

Haudainville de nos joursLe canal à Haudainville - 2011

En novembre et décembre 1916, le 19e régiment d'infanterie occupe le secteur du fort de Vaux et du bois Fumin. Pendant ces deux mois, lorsqu'il n'est pas dans les tranchées de première ligne, le 19e RI va au repos à Haudainville, village tout proche de Verdun. Les hommes sont logés dans des péniches amarrées sur le canal latéral à la Meuse à 1500 mètres au sud-ouest du village.
" D'une façon générale, nous préférions ce cantonnement de marins au cantonnement d'Haudainville ou grouillait tout un peuple de trains de combat, de cuisines roulantes, d'équipages d'artillerie qui se mouvaient très difficilement dans une boue gluante et sans cesse pétrie. Les paillasses, ici, étaient moins habitées et la proximité de l'eau permettait de se nettoyer. "
                                                                  Joseph Cadiou - Les Cahiers du 19e RI

Haudainville PénichesPéniches à Haudainville - 1916

Non loin du canal, sur la route menant au village, se trouve la petite nécropole d'Haudainville.

Haudainville NécropoleNécropole militaire d'Haudainville

Deux officiers du 19e régiment d'infanterie y reposent, le capitaine Marius Lavie et le sous-lieutenant Emile Poisson, tous deux tués au combat le 2 novembre 1916.

Capitaine Marius Lavie                         Sous-lieutenant Emile Poisson

Posté par loss à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]