Aujourd'hui, quelques chiffres.
Dans un document de la 22e division d'infanterie figure un état des pertes du 19e régiment d'infanterie dans le secteur de Vaux-Damloup pour la période du 31 octobre au 31 décembre 1916.

Du 31 octobre au 10 novembre 1916 :

  • Blessés :  217
  • Malades :  51
  • Tués :      82
  • Disparus :  47
  • Soit un total de 397 hommes.

Nota : Le 19e RI est en première ligne et a pour mission de porter les lignes françaises jusqu'au village de Vaux. Période d'intenses combats sous de terribles bombardements.

Du 10 au 20 novembre 1916 :

  • Blessés :    91
  • Malades : 153
  • Tués :       15
  • Disparus :    0
  • Soit un total de 259 hommes.

Nota : Le 19e RI est relevé le 9 novembre par le 118e RI et va au repos à Haudainville jusqu'au 17 novembre ou il remonte en ligne dans le secteur du bois Fumin.

Du 20 au 30 novembre 1916 :

  • Blessés :   46
  • Malades : 171
  • Tués :       14
  • Disparus :    1
  • Soit un total de 232 hommes.

Nota : En ligne depuis le 17 novembre, pas de combats mais des bombardements incessants.

Du 30 novembre au 10 décembre 1916 :

  • Blessés :   14
  • Malades :  97
  • Tués :        9
  • Disparus :   0
  • Soit un total de 120 hommes.

Nota : Le 19e régiment d'infanterie quitte les premières lignes le 27 novembre et va au repos à Haudainville. Il remonte au front le 5 décembre, toujours dans le secteur du bois Fumin, ou il relève le 116e RI.

Du 10 au 20 décembre 1916 :

  • Blessés :   15
  • Malades :   58
  • Tués :        5
  • Disparus :   0
  • Soit un total de 78 hommes.

Nota : Le régiment participe à une attaque sur Hardaumont le 15 décembre. Le 16, il est relevé par le 116e RI et retourne au repos.

Du 20 au 31 décembre 1916 :

  • Blessés :   0
  • Malades : 37
  • Tués :      0
  • Disparus : 0
  • Soit un total de 37 hommes.

Nota : Le 26 décembre, il remonte en ligne relever le 62e RI dans le secteur d'Eix-Moulainville.

Au cours de ces deux mois, le 19e régiment d'infanterie aura eu :

  • 383 hommes blessés
  • 567 hommes malades
  • 125 hommes tués
  • 48 Hommes disparus
  • Soit 1123 hommes.

1123 hommes en deux mois ! Les chiffres sont éloquent et démontrent bien toute l'horreur de cette guerre.