- Extrait de l'historique du 19e régiment d'infanterie -

La 22e division est alertée dans la nuit du 22 au 23, enlevée en camions et débarquée, après 24 heures de route au sud de Nesle. Il s'agit d'arrêter à tout prix l'avance victorieuse des Allemands. Le 19e régiment d'infanterie est immédiatement jeté dans la bataille, prend la place des Anglais et engage une lutte opiniâtre avec les Allemands, " combattant sans trêve ni repos, de jour et de nuit ". Il les attaque le 25 et leur enlève Nesle et le chateau d'Herly, les arrête le 26 à Roye, le 27 à Dancourt-PopincourtDancourt-Popincourt, à la ferme de Forestil où il résiste jusqu'à la dernière cartouche. Relevé dans la nuit, il reste en soutien jusqu'au 4 avril.
La conduite héroïque des régiments de la 22e division d'infanterie en cette circonstance leur vaut une citation au 2e corps de cavalerie, transformée, pour le 19e régiment d'infanterie, en citation à l'ordre de l'armée, le 29 mars 1919, par le maréchal commandant en chef les armées du Nord et du Nord-Est.

construction_travaux_00017

Ce chapitre de l'histoire du 19e régiment d'infanterie est en construction.