Le 24 août 1914, la 22ème division quitte Bouillon, passe a Corbion, Fleigneux pour se rendre à Sedan. Tandis que l'état major de la 44ème brigade et le 118ème R.I s'installent a Fresnois, le 19ème régiment d'infanterie cantonne dans un quartier de Sedan, Torcy.
La nouvelle mission du 11ème corps d'armée est d'interdire à l'ennemi les passages de la Meuse de Nouvion inclus a Remilly exclu.
Le 19e R.I s'organise défensivement a Torcy. Des barricades sont élevées, des tranchées sont creusées, l'accès des ponts est barré. Les hommes sont disséminés dans les tranchées, derrière les haies, les murs, dans les jardins, etc, et surveillent les rues, avenues et ponts. Des patrouilles sont envoyées en reconnaissance dans les rues.
Toute la journée du 25 août, les soldats du 19ème R.I vont repousser les nombreuses tentavives Allemandes de conquérir Torcy et les ponts pour franchir la Meuse.
Le 26 août, prévenu par des éclaireurs que les Allemands avaient passés la Meuse à Iges et risquaient de les prendre à revers, le 19ème R.I se replie a La Marfée ou il retrouve le reste de la 22ème division.
Pendant les journées des 27 et 28 août, la 22ème division livre de dur combats à Noyers, Chaumont, la ferme Saint Quentin, dans le bois de La Marfée.

Sedan_1914