Des le 24 août, les Allemands réquisitionnent tous les hommes valides de Maissin et des alentours pour enterrer les morts.
3 cimetières seront crée pour cela:
   - N° 1 : route de Transinne
   -N° 2 : près du bois Bolet
   -N° 3 : au Shiphoux
Des fosses sont creusées ou sont inhumés les morts par 20, 30 voir 40. Ont leur avaient auparavant enlevé toutes leurs pièces d'identités et bijoux (montres, bagues, portefeuilles, plaques d'identités militaires, etc...) Cela a duré 8 jours.

cim_maissin_2

cim_maissin_3

En 1957, les cimetières de la route de Transinne et du bois Bolet furent supprimés et tous les corps sont rapatriés au cimetière du Siphoux a Maissin. Les soldats Français reposent dans deux fosses communes renfermant respectivement 1542 et 1459 corps qui ne purent êtres identifiés à cause de l'absence de toute pièce d'identités.

cim_maissin_1

               

cim_maissin

Les 960 soldats Français qui purent être identifiés reposent dans des tombes individuelles.

cim_maissin_4

Dans ce cimetière reposent aussi 856 soldats Allemands tous identifiés, les autres victimes Allemandes auraient, d'après les dires, été soit évacués, soit incinérés.

Pour les blessés, un immense lazareth a été crée dans un champs sur la route de Transinne, face au cimetière N°1. Des milliers de blessés Français et Allemands ont été soigné dans ce lazareth.
De nombreux blessés des deux camps furent évacués et soignés dans les villages voisins de Maissin (Opont, Redu, Transinne, Libin , Saint Hubert, etc...).